[http://www.sarrabezolles.org]
[./index.html]
[./conseilmunicipal.html]
[./actualite_municipale.html]
[./conseildequartier.html]
[./elections.html]
[./administration.html]
[./recueilactes.html]
[./videotheque1.html]
[./opah_ru.html]
[./logements.html]
[http://www.sncf.com]
[./navettes_ccas.html]
[./proprete.html]
[./jardins.html]
[./mediatheque.html]
[./theatre.html]
[./conservatoire.html]
[./mjc.html]
[./amenagement.html]
[./equipements.html]
[./manifestations.html]
[./ccas.html]
[./restauration_garderie.html]
[./accueildeloisirs.html]
[./creches.html]
[./nourrices.html]
[http://www.viamichelin.fr/viamichelin/fra/dyn/controller/mapPerformPage?strCountry=1424&strAddress=&strCP=07000&strLocation=privas&x=32&y=11#locid=32NDI3ZTU1MDcwMDAxMGNORFF1TnpNME5qST1jTkM0MU9UZzRPQT09]
[./telephones.html]
[./magazine.html]
[./meteo.html]
[./liens.html]
[http://www.glocalcite.net/login]
[./sallesmunicipales.html]
[./hopitaux.html]
[./maisonretraite.html]
[./zoneactivite.html]
[./marchespublics.html]
[./fisac.html]
[./evenements.html]
[./cinema.html]
[./theatre.html]
[./restaurants.html]
[./enseignement.html]
[./annexematernelle.html]
[./lancelotmaternelle.html]
[./pastematernelle.html]
[./renecassinmaternelle.html]
[./notredamematernelle.html]
[./saintjosephmaternelle.html]
[./annexeprimaire.html]
[./lancelotprimaire.html]
[./montoulonprimaire.html]
[./pasteprimaire.html]
[./renecassinprimaire.html]
[./saintjosephprimaire.html]
[./saintlouisprimaire.html]
[./ventadour.html]
[./collegesacrecoeur.html]
[./lycee.html]
[./lyceesacre.html]
[./lep.html]
[./restauration_garderie.html]
[./calendrierscolaire.html]
[./creches.html]
[./nourrices.html]
[./accueildeloisirs.html]
[./patrimoine.html]
[./hebergement.html]
[http://www.paysdeprivas.com]
[./leselus.html]
[./evenements.html]
[./marchespublics.html]
[./conseildequartier.html]
[./cartedevisite.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Patrimoine
Les armoiries de la ville

Construites à la fin du XVIIIe siècle elles sont reconnues officiellement par un décret du Ministre de l’intérieur en 1809.
Celles-ci sont composées d’un chêne qui représente la force, l’énergie trois fleurs de lys, la couronne à trois tours crénelées rappelle que Privas fut une place fortifiée.

- Le Beffroi
La première pierre fut posée en 1937, ce bâtiment est à l’image de l’architecture de l’entre deux guerres.
(Particularités : vitrail, peinture…)

- Le Montoulon qui surplombe la ville, fut le théâtre de l'ultime combat qui opposa en 1629, les gardes suisses de Louis XIII aux derniers huguenots privadois, réfugiés dans le fort qui le couronnait alors. Du Montoulon, point de vue imprenable d'où l'on découvre toute la région, de la montagne du Charray et de la Roche de Gourdon (Ouest) aux premiers contreforts des Alpes (Est). Belle vue sur les toits de la ville et sur la Chapelle- cathédrale Sainte-Marie.

Curieux cône volcanique qui domine Privas du haut de ses trois croix illuminées la nuit. Emplacement idéal pour un poste de vigie, il fut le théâtre de luttes acharnées (1627-1629). En 1826, le père Chiron commence un ministère auprès des malades mentaux. Il y fera dresser en 1840 trois grandes croix de bois. Altérées par les intempéries, elles seront réédifiées à l'identique. La pietà du sculpteur Carlo Sarrabezolles sera sculptée sur place et plaquée contre le rocher, en 1957.

Le site du Montoulon, est la propriété de l'hôpital Sainte-Marie. Il est possible d'y accéder par un sentier au départ de la place des Récollets ; ce belvédère offre une vue magnifique sur la ville de Privas.


- La Tour Diane de Poitiers
La Tour Diane de Poitiers fut construite au XV ème siècle par la puissance famille des comtes de Poitiers, ducs de Valentinois et barons de Privas. De pur style renaissance, elle est constituée d'un escalier à vis qui desservait des appartements qui, au cours des siècles, furent les demeures des administrateurs de la baronnie de Privas. A découvrir sur la place de la République, centre-ville Privas.

- Le Pont Louis XIII
Le Pont Louis XIII, au 12ème siècle est situé sur une voie de communication très importante, reliant Baix sur le Rhône à la Montagne ardéchoise. Très endommagé par les combats du siège de Privas en 1629, le roi Louis XIII le fait réparer non par générosité, mais avec le dessein d'améliorer toutes les routes menant à Privas ; cela bien sûr, afin de permettre le passage de ses troupes en cas de nouvelles révoltes !

- La Chapelle et le Parc des Récollets
A Privas, derrière l'église des Récollets "cet ancien jardin de curé", offre aux curieux quiétude et sérénité.

L'histoire débute en 1599. Jacques de Chambaud, capitaine huguenot, rachète au petit-fils de Diane de Poitiers la baronnie de Privas. Sur les ruines d'un fortin du XIème siècle (Le Château des Récollets date du 12ème siècle), il fait édifier un château. Achevé en 1620, mais au coeur d'une rivalité passionnelle entre catholiques et protestants, « la guerre des amoureux », il sera entièrement détruit par les Privadois en 1621. Après le siège de Privas, les Récollets s'installent en 1644.

A la révolution, il devient le siège du tribunal révolutionnaire puis un ordre religieux y installe un collège de garçons qui devient laïque et ensuite mixte (ancêtre du collège Bernard de Ventadour et du Lycée Vincent d'Indy). Actuellement, il est le siège du conservatoire de Privas.

mairie-privas
.fr

Rechercher   

          Powered by FreeFind